Industrie : comment concilier durabilité et productivité ?

Industrie

Le secteur industriel figure parmi les plus gros pollueurs de la planète. Bien qu’il y ait une amélioration des procédés pour limiter les désastres écologiques, l’impact négatif de l’industrie sur l’environnement, reste encore très important. À terme, il est important d’adopter des stratégies efficaces pour concilier industrie durable et augmentation de la productivité. Voici quelques pistes.

1. Appréhender les causes de la pollution industrielle sur l’environnement

Les déchets toxiques

Sans industrie, il y aura une forte diminution de la production de biens entraînant une baisse de la création d’emplois. Malheureusement, de nombreuses usines sont aujourd’hui responsables de la production de nombreux déchets toxiques pour l’environnement. De plus, leur consommation énergétique est considérable. À cela s’ajoute l’émission de gaz à effet de serre. Le rejet des polluants dans l’écosystème ainsi que la pollution sonore ne sont pas en reste. Les activités industrielles détruisent l’environnement à cause du déversement dans les sols, l’eau et l’air de déchets liquides et gazeux. Tout cela n’est pas sans conséquence néfaste sur le climat et la biodiversité. Les impacts à courte échéance sont bien entendu le changement climatique et la perte de biodiversité.

2. Appliquer une réglementation visant à limiter la destruction de l’environnement par l’industrie

Pour faire face à ces situations, il convient de recourir à deux modes de législation :

Législation nationale

Législation nationale

En France, c’est la législation sur les ICPE ou Installations Classées pour la Protection de l’Environnement qui réglemente les activités industrielles les plus néfastes pour l’homme et l’environnement. Les ICPE regroupent souvent des usines, des chantiers industriels ainsi que des dépôts. Cette disposition est accompagnée de la loi « Risques » nationale chargée de bloquer en périphérie urbaine les sites industriels à risque.

Réglementations environnementales européennes

Les législations européennes

Il existe de nombreuses législations européennes qui dictent les seuils des émissions de polluants dans l’industrie. En voici quelques-unes :

  • La directive-cadre sur l’eau ;
  • La directive Seveso ;
  • La directive-cadre sur l’écoconception ;
  • La direction relative aux émissions industrielles (DEI) ;

Ces textes de loi régissent le fonctionnement du secteur industriel pour qu’il ne porte plus atteinte à l’environnement. Des contrôles réguliers sont réalisés pour vérifier si les usines n’ont pas dépassé les seuils d’écotoxicité.

3. Forcer les industries les plus polluantes à s’engager en faveur de l’environnement

une politique RSE

Les entreprises industrielles se doivent de mettre en œuvre une politique RSE ou Responsabilité sociétale des Entreprises. Pour les industriels, la RSE est un moyen de redorer leur image de marque en se lançant, par exemple, dans une réduction de leur consommation d’énergie ou dans la valorisation des procédés de recyclage. Le SMEA ou Système de Management Environnemental et d’Audit ainsi que la norme ISO 140001 sont des outils complémentaires à leur disposition.

4. Connaître les secteurs les plus pollueurs

les industries les plus polluantes

Parmi les industries les plus polluantes, la pétrochimie et le textile arrivent en tête de la liste. Les procédés d’extraction de pétrole et de gaz sont responsables de la contamination des sols et des eaux. C’est l’intérêt de diminuer la dépendance aux énergies fossiles : une transition énergétique efficiente est nécessaire.